L’histoire

Un site clunisien exceptionnel

Fondé en 1059 par l’Ordre de Cluny, le prieuré de La Charité est idéalement placé en bord de Loire, sur la route de Paris à Lyon et des pèlerinages vers Rome et Saint-Jacques-de-Compostelle. « Fille Aînée de Cluny », il est l’un des monastères les plus riches et les plus influents de l’ordre, et fonde de nombreuses dépendances en France et en Europe (Portugal, Angleterre, Italie…). La ville tire profit de la richesse du monastère et de la proximité de la Loire : activités commerciales intenses (marine de Loire, hôtelleries, boucheries et tanneries…), agricoles (viticulture), métallurgiques et forestières.

Plan 3D du prieuré de la Charité-sur-Loire
Le prieuré de la Charité-sur-Loire vu depuis le jardin des Bénédictines © D.R.

Les affres de l’Histoire n’épargnent pourtant ni le prieuré ni la ville : guerre de cent ans, guerres de religion, Révolution française… En 1793, le monastère est vendu parcelle par parcelle au titre des biens nationaux. Ses bâtiments, rachetés par les Charitois, sont occupés par des maisons, des manufactures, des commerces ; le prieuré, autrefois enclos derrière ses murs, devient un véritable quartier de ville. Le premier, Prosper Mérimée remarque la qualité de l’église Notre-Dame et la fait inscrire sur la première liste des monuments historiques (1840). Mais il faudra attendre 1975 pour que des campagnes de fouilles archéologiques soient organisées sur le site, révélant alors toute son étendue et son intérêt au regard de l’histoire et des arts. La ville de La Charité-sur-Loire décide alors de racheter les principaux bâtiments du monastère et entame un ambitieux programme de restaurations, toujours en cours. 

Des visites guidées du prieuré et de la ville sont proposées régulièrement.

Pour connaître les dates de visites ou prendre rendez-vous (dans le cas des groupes), merci de contacter l’Office de Tourisme de La Charité-sur-Loire : 03.86.70.15.06 ou contact@lacharitesurloire-tourisme.com

Plus d’informations sur  http://www.lacharitesurloire-tourisme.com

La Charité-sur-Loire vue à travers une boule de verre © Charlène Jorandon